Courir pied nu, le panard absolu ?

Face aux différentes difficultés que les athlètes rencontrent aux entrainements ou en compétitions, il est inimaginable de penser que certains d’entre eux pourraient s’aventurer à pratiquer une course les pieds nus.

Toutefois, ce n’est pas une pratique qui n’a jamais existé. De nos jours, cette nouvelle tendance se fait remarquer par le grand nombre de pratiquants qu’elle draine à travers le monde. Ne serait-ce pas à juste titre que l’on s’interroge sur les raisons qui sous-tendent ce retour à la source ?

Quels sont les avantages et inconvénients de cette pratique ? Est-ce donc une bonne idée que de se débarrasser des paires de chaussures pour courir les pieds nus?

Historique du trail running

Encore appelé trail, le trail running est un sport de course à pied sur une longue distance en milieu naturel, sur des chemins de terre et des sentiers de randonnée sur terre plate, en montagne ou en forêt.

L’origine du trail est, à certains moments, rattachée à la tradition des courses en montagne organisées depuis plusieurs siècles dans les îles Britanniques.

Depuis lors, le trail attire de plus en plus de pratiquants de par le monde, se multiplie dans les villes et le plaisir du running devient un évènement de société. De tous ces pratiquants à travers le monde, certains ont préféré le faire à pied nu. D’où la naissance d’un nouveau mouvement appelé le barefoot running.

Qu’est-ce que le barefoot running ?

Venant des États-Unis, le barefoot running est un sport qui consiste à courir les pieds nus ou en une nouvelle sorte de chaussure adaptée pour à la rigueur.

Depuis 1950, le nombre de pratiquants de ce sport ne cesse de grimper, non seulement au niveau des amateurs, mais aussi du côté des professionnels. Ainsi, plusieurs de ces athlètes de renom ont été sacrés champions olympiques en pratiquant leur course les pieds nus. Cette pratique a vu le jour grâce à Ken Bob Saxton, originaire de la Californie.

En effet, selon le biomécanicien Daniel E. Liebermann, cité par Christopher McDougall dans son ouvrage « Born to run », une course attaquée par la plante du pied sans semelle était meilleure, car elle dégradait moins le corps.

C’est une pratique qui consiste à se lancer dans la course sur la plante du pied qui touche directement le sol alors que les ordinaires chaussures de course à pied empêchent ce mouvement naturel. Dans le but de remédier à cette entrave, plusieurs chaussures dites minimalistes ont été fabriquées.

Chaussure minimaliste pour courir pied nu mais pas trop !

Une chaussure minimaliste ou chaussure à amortie réduite est une chaussure qui favorise les mouvements ordinaires du pied, grâce à sa souplesse, sa faible inclinaison, son poids réduit, sa faible épaisseur.

Il en existe de différentes marques à savoir : Vibram FiveFingers, Asics, Brooks, Newton, New Balance, Hoca One One, Puma, Saucony, Skechers, Nike Free, Adidas, Inov, Mizuno Wave Evo Levitas et bien d’autres.

Technique de course

À l’instar de tous les sports, la course à pieds nus se fait avec une technique bien précise. En effet, la majorité des coureurs atterrissaient autrefois sur le talon, car l’impact du corps est amorti par les larges semelles qui sont mises au niveau du talon des chaussures.

Cette technique est incompatible avec la course à pieds nus ou à chaussures minimalistes et peut causer des pathologies comme les fractures de fatigue liées à l’impact du pied au sol ou la périostite. À l’évidence, la pronation ne permet pas la répétition exacte des mêmes enjambées.

Pratiquer la bonne technique consiste à atterrir sur la plante des pieds. Ceci génère moins d’impact au moment où le pied frappe le sol et permet de ce fait une meilleure position.

Avantages et inconvénients du barefoot running

Cette dernière décennie, plusieurs travaux scientifiques ont été faits autour de ce sujet. Les plus connus émanent des recherches des médecins spécialistes tels que Daniel Liebermann et J. Stoxen.

Avantages

Les avantages du barefoot running sont salutaires. Non seulement la course à pieds nus favorise les mouvements naturels du corps, mais elle tonifie également les muscles, les tendons et les ligaments.

De même, le tendon d’Achille est renforcé aussi bien que les mollets, réduisant ainsi les risques de blessure ; améliore l’équilibre et la proprioception, diminue le temps d’appui au sol et augmente la fréquence de la foulée.

Inconvénients

Les inconvénients de cette pratique ne sont pas négligeables. En effet, courir pieds nus, n’étant pas une habitude pour le corps, nécessite une période d’adaptation relativement lente. De même, les chaussures mettent le coureur à l’abri des objets tranchants au sol.

Aussi les risques d’ampoules sont-ils grands les premiers jours de pratique. Enfin, elle peut entrainer l’affaiblissement de certains muscles et conduire à différentes blessures.

En définitive, plusieurs raisons sous-tendent ce retour à la source. Cependant, il revient à chacun, se basant sur les avantages et inconvénients précédemment cités, de décider de ce qui lui convient.

Partage les formes de ton prochains =)Share on Facebook0Tweet about this on Twitter
This entry was posted in Running.